Un nouveau monde économique financier : sans nous et contre nous

Un ‘nouveau monde’ économique et financier se dessine sans nous et contre nous !
Chaque année l’humanité consomme la production annuelle de la terre à la mi-juillet. Cette année 2022, nous l’avons consommée le jeudi 27 juillet. Nous vivons à crédit depuis ce jour. Qui en est le principal consommateur ?
Dérèglement climatique, virus Covid, guerre Russie – Ukraine, crise de l’énergie, réfugiés, tels sont les ‘foyers d’incendie’ qui entourent les pays développés. Leurs leaders politiques, conscients et partageant le constat, connaissent et reconnaissent ‘ces feux’ comme un danger imminent. Quant aux solutions et les moyens à déployer pour y faire face, ils s’y opposent. Les uns considèrent que le ‘salut’ viendra de l’innovation et de la croissance. Elles sont le bien-être de l’humanité et un pare-feu capable de les arrêter. D’autres, au contraire, affirment que cette croissance est une fuite en avant et elle en est un attiseur. Ils militent pour une décroissance. Ces dirigeants qui débattent de la stratégie ‘de combat du feu’ sont, tous des pays développés occidentaux. Et les pays du Sud ? Ils sont ignorés et absents du débat. Ils interviennent quand on leur donnera la parole et notamment quand on leur demandera de fournir leurs ressources. Cet occident, intelligent et hypocrite, agit au nom ‘du monde’ qui est dans l’inconscient collectif notre planète terre avec les cinq continents. Mais quand on se rapproche du cœur du système de commandement de ce monde, on ne trouve que les deux entités occidentales, l’Europe et les USA.
Par monde, il faut comprendre le système socio-économico-financier euro-américain qui fixe un taux de chômage faible, une croissance soutenue et un niveau de vie en évolution permanente de leurs populations. Concrètement, le citoyen européen ou américain moyen doit vivre (consommer, se soigner, s’éduquer, se cultiver, se loger, se déplacer, se distraire, se reposer) au-dessus de ses moyens. Cette exigence est la contrepartie d’une élection ou d’une réélection des leaders politiques occidentaux. Ceci est-il possible aujourd’hui ? Les faits ont tendance à montrer qu’il en sera difficile. Le monde qu’on appelle Mondialisé ou Globalisé qui semblait inarrêtable, il y a peu se retourne contre ses promoteurs. L’ère où ‘les économistes pensaient que le monde était fongible, c’est-à-dire, j’ai de l’argent et donc, si j’ai besoin de matières premières ou autres ressources, je les ai en claquant des doigts’ (1) est révolue. La COVID 19 et la guerre Russie – Ukraine ont redistribué les cartes en entrainant l’occident, en particulier l’Europe, dans une impasse économique dont des conséquences sociales graves sont prévisibles.
Cet occident est bousculé, déstabilisé et contrarié par ces ‘foyers de feu’ persistants. Il n’admet pas la remise en cause de sa toute puissance. Alors, il s’est engagé dans une phase cruciale de révision de sa stratégie. Des cabinets de centaines d’experts travaillent sur des solutions d’adaptation à un monde qui lui échappe. Il le réorganise et décide de son sort, seul. Les autres, l’Asie, nouveau centre de gravité industriel, est surveillée à distance pour ne pas les rattraper ; l’Afrique, son réservoir naturel de matières grises et premières, est anesthésiée et tenue en laisse pour ne pas la réveiller ; une partie utile du Moyen Orient viable est déclarée ‘démocrate’ tant qu’il a besoin d’elle. L’occident étudie toutes les solutions, y compris ‘les guerres préemptives et préventives’.
L’histoire nous rappelle que l’occident, les USA en tête, n’a jamais éteint ‘ses incendies’ sans en allumer, sciemment, d’autres ailleurs. C’est sa devise de survie. le Nord réchauffe la terre, pollue l’air, génère les guerres et gère le Sud qui fournit les matières grises et premières. Ces ‘feux’ finissent par leur revenir en boomerang, ils le savent. Mais, leurs gênes colonisateurs et impérialistes les aveuglent.
(1) Christian Saint-Étienne : économiste, universitaire, analyste et homme politique français.

Saïd HAMICHI

3 commentaires sur « Un nouveau monde économique financier : sans nous et contre nous »

  1. Sympa super article vraiment, merci pour cette belle découverte 🙂 hésites pas à venir faire un tour sur mon site Mood-blog.fr et à t’abonner si ça te plaît 🙂

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :